Le Primorie

C’est la région située au bord du Pacifique, à l’extrémité sud-orientale de la Fédération russe dont elle fait partie depuis un siècle et demi.

Vladivostok, sa capitale, a été fondée en 1860 par Nikolaï Mouraviev, appelé successivement Mouraviev-Amourskii, suite à son exploration de la région du fleuve Amour. Autre explorateur très connu de l’Extrême-Orient est l’officier de l’Empire russe Vladimir Arsenev. C’est lors de ses missions exploratoires qu’il a rencontré des indigènes, dont Dersou Ouzala, protagoniste d’un de ses ouvrages et d’un film du réalisateur japonais Akira Kurosawa qui a remporté un grand succès dans les années ’70.

Vladivostok a joué un rôle militaire majeur dès la fin du XIXème siècle et lors des guerres mondiales. La forteresse, qui se partage entre le continent et l’île Rousskyi, témoigne de cette importance stratégique. Actuellement deux sections ont été transformées en musée et sont accessibles aux touristes.

Le réseau des transports lui permet d’assurer le lien entre Est et Ouest. Dernière étape du transsibérien, la ville s’est dotée récemment d’un nouvel aéroport et est devenue un port franc en 2015 afin de faciliter les échanges commerciaux avec les pays du Pacifique. Grâce au visa facilité elle est une destination privilégiée des touristes et notamment de ses voisins chinois et coréens. 

Ses nouveaux ponts, son nouveau théâtre, son campus universitaire et son gigantesque aquarium sont des exemples de la phase de modernisation qu’elle traverse.

Le Primorie est extrêmement riche en faune et en faune. On peut y admirer le tigre de l’Amour, le plus grand spécimen de tigre au monde, le léopard, l'ours et d’autres espèces dans de vastes enclos ayant une fonction de zoo élargi (safari-parc) ou de centre de réhabilitation ou même en liberté dans les parcs nationaux et les réserves. La réserve du Sikhote-Aline fait partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Voyages incluant cette destination

Tour Vladivostok Sikhote-Aline